Comment la notion d’actif et de passif est vital pour vos finances ?

Accueil » Comment la notion d’actif et de passif est vital pour vos finances ?

Il existe deux types de comptes dans le monde financier : les actifs et les passifs. Les actifs sont des choses qui ont une valeur, tandis que les passifs sont des obligations ou des dettes. C’est l’équilibre entre ces deux éléments qui détermine votre valeur nette. Il est important de connaître cette distinction, car elle influera sur la façon dont vous ferez vos achats et vos investissements à l’avenir.

Par exemple, si vous essayez d’économiser de l’argent pour votre retraite, vous devriez investir dans des actifs plutôt que d’acheter des passifs comme une nouvelle voiture ou un bateau ! Voyons cela en détails.

La notion d’actif financier

Les actifs sont des objets qui ont une valeur pour leur propriétaire. Ils peuvent être physiques ou intangibles, mais généralement ils s’apprécient avec le temps et donnent au propriétaire un certain pouvoir sur eux.

En fait, un actif financier est mesuré par son bénéfice économique potentiel s’il était vendu.

Par exemple, les actions sont considérées comme un type d’investissement en capital parce qu’elles représentent la propriété d’une partie d’une entreprise qui donne droit à des bénéfices par le biais de dividendes et de droits de vote. Les actions d’une entreprise non constituée en société peuvent également procurer un bénéfice en étant vendues à une date ultérieure pour un montant supérieur à celui qui a été payé pour les acquérir.

Autre exemple, vous pouvez être propriétaire d’une maison sur laquelle il reste un crédit de 50 000 € (la dette est un passif). Cela fait de votre maison un actif car même si elle est grevée par une dette, sa valeur marchande est de 300 000 € et vous pourriez la vendre à tout moment pour rembourser le prêt et générer du profit.

La notion de passif

D’autre part, les passifs sont exactement ce que leur nom indique : ce sont des choses que nous possédons mais sur lesquelles nous n’avons ni valeur ni pouvoir. Ils exigent généralement un certain paiement en échange du service qu’ils fournissent et ne peuvent être vendus pour rembourser la dette.

En d’autres termes, vous avez des passifs tout autour de vous sans même vous en rendre compte.

La voiture en est le meilleur exemple. Vous pensiez investir dans une voiture ? Dans un sens oui si elle vous permet d’aller travailler. Mais si l’on prend l’objet en lui-même, la voiture est plutôt un passif qu’un actif. Sa valeur se déprécie au fur et à mesure, elle vous coûte en entretien, en assurance… c’est clairement un passif !

Jusqu’à ce qu’elle devienne une voiture de collection. Peut-être qu’à ce moment-là elle reprendra de la valeur et vous pourrez alors la considérer comme un actif.

Conclusion

Vous l’avez vu, la différenciation entre actif et passif peut demander une certaine gymnastique d’esprit parfois. Mais une fois que les concepts seront ancrés chez vous, vos achats ne seront plus les mêmes. Vous préférerez peut-être à Noël un cadeau comme un tableau d’artiste plutôt qu’une énième box pour manger dans un restaurant local. En tout cas, vos finances le préféreraient, surtout à long terme.

Pour résumer : Identifiez les actifs et les passifs dans tous vos achats et préférez sans conteste les actifs !

Rate this post

Droits et libertés : Tout Savoir sur le Monde de l'Entreprise.