La fiche d’entreprise : Qu’est-ce que c’est ? A quoi ça sert ?

La fiche d’entreprise représente un document qui comporte des informations clés dont l’imposition est faite par le Code du travail selon l’article D4624-37. Jadis prévue uniquement pour les structures engageant plus d’une dizaine de salariés, cette fiche est devenue obligatoire pour n’importe quelle société à partir de janvier 2006.

Le document est établi par un medecin et doit présenter l’ensemble des risques professionnels au sein de l’entreprise. Chaque intervenant a accès à la fiche ce qui lui permet d’être informé de ces potentiels dangers. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la fiche d’entreprise.

La fiche d’entreprise : Qu’est-ce que c’est ?

La fiche d’entreprise d’une structure se réalise par le médecin du travail. C’est ce dernier qui se charge également de la mettre à jour régulièrement. La fiche comporte de nombreuses informations liées à l’entreprise, en particulier celles qui font état des différents risques professionnels ainsi que les employés concernés. Cependant, dans le cas d’une structure de travail temporaire, les salariés possédant un contrat temporaire ne sont pas pris en compte.

Le remplissage de la fiche d’entreprise se fait en collaboration avec le chef de la société. Dans l’optique d’y insérer des informations complémentaires, le professionnel de sante a la possibilité de recourir à un document unique qui est formalisé par le responsable de l’entreprise.

fiche entreprise

Une fois qu’elle est établie, la fiche peut être consultée par l’inspecteur de travail. Il en est de même pour le médecin inspecteur (régional). Elle peut aussi présenter à différents comités comme celui de la securite et des conditions de travail ainsi qu’au comité d’hygiène.

La fiche d’entreprise : À quoi ça sert ?

La fiche d’entreprise a été instaurée dans un but bien précis. Découvrez-le ici.

Objectif du document

Comme cela a été précédemment expliqué, le tout premier objectif de la fiche d’entreprise est l’identification des différents facteurs de risques professionnels existant dans une société. Le but est de garantir la sécurite des travailleurs.

Le document permet aussi de venir en aide aux structures dans leur démarche liée à l’évaluation des risques. En réalité, pour établir cette fiche, les niveaux de risques (résiduels) sont évalués. À cet effet, l’ensemble des mesures de protection mises en place par l’employeur, que ce soit individuellement ou collectivement, sont prises en compte.

Par ailleurs, en plus de déterminer les risques professionnels ainsi que leurs différents niveaux de gravité, l’établissement de la fiche permet d’adopter des actions préventives. Celles-ci sont très utiles aussi bien pour les employés que pour l’entreprise. Enfin, la fiche d’entreprise représente un support de dialogue permettant à l’employeur et au médecin de travail d’aborder différents points liés aux risques professionnels.

La fiche d’entreprise : Quelle est son contenu ?

Le contenu de la fiche d’entreprise est très précis. Découvrez ce qu’il en est ici.

Les renseignements généraux et les solutions prises pour pallier les risques

Tous les éléments permettant l’identification de l’entreprise sont énumérés à ce niveau. Il s’agit entre autres de la nature des activités de l’entreprise ainsi que les informations liées à son effectif. Pour que les informations inscrites soient véridiques, celles-ci doivent être validées par le chef d’entreprise.

Une fiche d’entreprise doit aussi présenter les mesures de prevention (individuelles et collectives) qui sont mises en place. Les consignes d’urgence, de sécurité établies et les résultats métrologiques sont aussi à présenter. Si des contrats de prévention ont été signés avec un ou plusieurs organismes de sécurité sociale, vous devez les mentionner.

Les risques

À ce niveau, les différents types de dangers liés à l’activité de l’entreprise sont listés. Ces risques peuvent être de nature biologique, chimiques ou physiques. Il peut aussi être question de danger en rapport à un défaut d’ergonomie.

Les risques physiques englobent les rayonnements, le bruit, les vibrations ou les poussières. Les risques chimiques quant à eux, sont regroupés par catégories selon leur effet sur la santé. Il s’agit notamment des effets :

  • mutagènes
  • cancérogènes
  • corrosifs
  • toxiques, etc.

En outre, la fiche d’entreprise doit présenter les microorganismes susceptibles d’engendrer des risques biologiques. Il en est de même pour les contraintes en rapport avec la manutention, les postures et bien d’autres.

Si les activités de la société comportent des risques d’accident liés à l’usage d’un équipement ou d’un kit comme une explosion, une chute, il faudra aussi les mentionner. À chaque facteur de risque est associé le nombre d’employés qui y sont exposés.

Document unique et fiche d’entreprise : Quelles différences ?

La différence se trouve au niveau du responsable en charge de l’établissement des documents. Si la fiche d’entreprise est réalisée par le médecin du travail, le document unique est sous la responsabilité de l’employeur. Ce dernier peut former un groupe de travail qui pourra l’aider dans la réalisation du document unique. L’employeur a aussi la possibilité de s’appesantir sur la fiche pour concevoir ce dernier.

Cependant, le document unique et la fiche d’entreprise ont tous les deux le même objectif : identifier de manière explicite les différents risques auxquels sont exposés les travailleurs et trouver des solutions adéquates pour y faire face. De plus, dans les deux cas, le document est nécessaire pour toute structure, peu importe son domaine d’activité, le nombre d’employés qu’elle emploie ou son statut juridique.

Avantages et Inconvénients de la fiche d’entreprise

La fiche d’entreprise présente plusieurs avantages, mais aussi des limites.

Les avantages

Vous l’avez compris, la fiche d’entreprise permet de connaître le moindre risque auquel peut être exposé un effectif de l’entreprise. Cela protège l’ensemble des travailleurs, quels que soient la société ou le domaine concerné.

Par ailleurs, puisque des solutions sont aussi mises en pratique, et ce, de façon systématique, la sécurité est de mise. Du côté de l’entreprise, cela lui évite d’avoir à faire face à toutes les responsabilités liées à un accident de travail d’un employé.

Les limites

Selon le règlement, un médecin de travail est en mesure de suivre plusieurs centaines d’entreprises à la fois. Puisqu’il est le professionnel en charge de la réalisation de la fiche, il se trouve ainsi contraint à collecter seul de nombreuses informations pour chaque entreprise en vue de rédiger le document.

Une telle responsabilité peut être très lourde et impacter la qualité du travail et par conséquent la fiabilité des résultats. Enfin, il existe déjà de nombreux documents présentant les risques professionnels des entreprises. C’est par exemple le cas du bilan social, du rapport du médecin, de la fiche individuelle d’exposition ou encore de l’attestation d’exposition.

Droits et libertés : Tout Savoir sur le Monde de l'Entreprise.