Comment devenir rentier ?

Accueil » Comment devenir rentier ?

Ça vous dit de gagner de l’argent continuellement sans perdre ni du temps ni d’énergie ? Si vous êtes déjà en possession du capital nécessaire ou prêt à le constituer, vous pouvez le faire en devenant rentier. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir avant de devenir rentier.

Être rentier : C’est quoi ?

Être rentier, c’est le fait de placer votre argent dans une quelconque activité (actions en bourse, placement immobilier, obligations…), puis d’en recevoir les bénéfices « sans rien faire ». Il s’agit en général d’un investissement sur le long terme et sûr qui vous procurera une source de revenu stable.

Gagner de l’argent en tant que rentier est accessible à tous. Vous pouvez très bien en devenir un sans être riche. Vous pouvez par exemple utiliser votre assurance vie, les bénéfices de votre entreprise ou encore l’argent que vous avez épargné.

Être rentier consiste principalement à profiter d’une liberté financière sans faire beaucoup d’efforts. De plus, il vous permet également de gérer vos revenus, ainsi que tous vos placements.

Ne plus échanger son temps contre de l’argent, mais faire travailler son argent

On vous le répète à longueur de temps que pour devenir riche et réussir dans la vie, il faut travailler d’arrache-pied. Mais cette affirmation n’est plus vraie depuis quelque temps. En effet, vous pouvez très bien arrêter de perdre votre temps à la recherche d’argent. Au lieu de cela, faites travailler votre argent en le plaçant dans un investissement rentable. C’est cela être rentier.

La méthode la plus facile pour en venir à bout de cet objectif est de devenir indépendant financièrement. Comment faire ? Arrêtez tout simplement de devenir salarié.

Mais cela ne veut pas dire que vous devez abandonner votre emploi du jour au lendemain. Faites-le petit à petit en commençant par avoir une deuxième source de revenus. Ensuite, faites développer ce second emploi pour en faire une entreprise fructueuse.

Vous pouvez à la fin quitter votre emploi et utiliser une part des bénéfices de votre entreprise dans la rente. C’est un parcours assez long, mais si vous avez de la persévérance et que vous déployez assez d’efforts, vous pouvez y arriver.

Les différents avantages d’être rentier

Être rentier permet principalement de gagner de l’argent librement et sans travailler. En devenant rentier, vous avez la possibilité de choisir l’activité qui vous passionne le plus sans vous soucier des revenus. En effet, avec les placements à revenus immédiats, vous touchez vos bénéfices dans les heures qui suivent.

Dès que vous placez une somme dans une activité, les revenus vont affluer en continu, et cela, sur le long terme. Vous n’avez donc plus à vous préoccuper de vos revenus, faites tout simplement ce qui vous plaît.

Le plus grand avantage du fait d’être rentier est donc dans la perception sur le long terme de revenu. Vous pouvez ainsi :

  •  Épargner plus d’argent, effectuer d’autres rentes et anticiper les imprévus tels que les accidents,
  • Payer tous vos impôts et prévoir une retraite confortable.

Au fil du temps, un rentier peut ne vivre que de la rente et acquérir de l’expertise dans le domaine. En effet, la plupart des rentiers ne sont que des apprentis et ne font cela que comme une activité secondaire. Ils ne peuvent donc pas profiter pleinement de leur rente sans devoir le dépenser.

Un autre avantage d’être rentier, c’est de pouvoir profiter pleinement de votre capital pour le reste de votre vie. Surtout lorsque vous diversifiez vos activités de rente, vous bénéficiez d’une situation financière stable, pouvant augmenter votre niveau de confort.

Pour devenir rentier, vous devez adopter un mode de vie plus frugal

Un mode de vie plus simple vous permet de mettre plus d’argent dans vos investissements et ensuite en tirer plus de bénéfices. Vous devenez donc un rentier frugal qui maximise sa mise au lieu de dépenser son argent dans des futilités.

Pour cela, réduisez vos dépenses et limitez les frais que vous avez à votre charge à moindre coût. Par exemple, vous pouvez utiliser les transports communs pour vos déplacements. Ou si vous êtes disposé à le faire, déménagez dans une zone avec des charges plus basses.

Lorsque vous recherchez un nouveau logement, pensez aux dépenses. Cela concerne notamment les impôts locaux, les cotisations de copropriété et les factures d’énergie.

L’importance de l’épargne pour devenir rentier

La majorité des salariés met plus de 10 % de leur revenu dans un placement épargne. C’est déjà une très bonne initiative, mais pour devenir rentier, vous devez en verser plus et réviser votre méthode de gestion. Il est important d’établir un budget mensuel pour éviter les dépenses inutiles.

En plus, établir un budget adéquat est très facile. Vous n’avez qu’à lister vos dépenses par ordre de priorité, puis d’y ajouter le prix en le confrontant avec votre revenu mensuel. Vous allez pouvoir en dégager le reste à vivre. Confronter vos dépenses avec votre source de revenus permet d’évaluer votre capacité d’épargne et d’éviter les dépenses inutiles ou les gâchis.

Devenir rentier : Quel est le capital à prévoir ?

Généralement, le capital à prévoir pour devenir rentier doit obéir à la règle des 4 % ou de 25%. Cela veut dire que vos dépenses annuelles ne doivent pas dépasser les 4 % de votre capital. Votre capital est ainsi sécurisé et ne sera jamais impacté en cas de crise boursière. Votre compte ne risquera pas non plus d’être vidé.

Concrètement, si vous dépensez par exemple 30 000 € par an, et que votre taux de rentabilité est à 4 %, le capital que vous devez placer doit être de 750 000 €. Si votre investissement vous rapporte 5 % en un an, vous pouvez placer 600 000 €.

Notez aussi que même si vous ne détenez pas de tel capital, vous pouvez devenir rentier. Mais pour cela, vous devez commencer à épargner, même petit à petit. De cette manière, votre capital sera constitué de la puissance des intérêts composés.

Sur quels placements faut-il miser pour devenir rentier ?

Pour réussir en tant que rentier, il faut bien choisir le placement sur lequel miser son argent. Le but c’est de recevoir le maximum de bénéfice avec le minimum de risque. Voici quelques placements intéressants auxquels vous pouvez placer votre capital :

Investissement immobilier locatif

Il n’y a rien de plus simple que l’investissement immobilier locatif. Tout ce que vous avez à faire c’est d’acheter un bien immobilier. Cela peut être un peu compliqué étant donné qu’il ne se limite pas à l’achat. En effet, vous allez devoir effectuer des travaux de rénovation ou de réparation dans la maison ou l’appartement. À moins que vous l’achetiez neuf en très bon état bien sûr.

Aussi, trouver des locataires peut également être compliqué. Mais une fois que c’est fait, vous n’avez plus qu’à percevoir le loyer chaque mois. Néanmoins, votre mensualité de crédit doit être inférieure à ce loyer. Et n’oubliez pas de tenir en compte de différentes charges comme celui de la copropriété, la taxe foncière, l’assurance…

L’investissement immobilier locatif peut également s’élargir vers les locations saisonnières. Ces types de locations sont d’ailleurs beaucoup plus rémunérateurs. 

Le seul inconvénient de la location saisonnière c’est qu’elle implique beaucoup de travail. Il en est ainsi de la recherche des locataires, de la rédaction des contrats de location, la réalisation des états des lieux à l’entrée et à la sortie des locataires, le ménage… heureusement, il vous est possible de collaborer avec une agence immobilière pour effectuer ces tâches.

SCPI

Vous pouvez aussi devenir rentier à travers les SCPI ou société civile de placement immobilier. Ces derniers sont plus rentables que l’investissement immobilier locatif et vous demandent moins de boulot. Vous pouvez faire un bénéfice moyen de 4 à 6 %, alors que vous n’avez pas besoin d’y placer un gros capital.

L’investissement dans les SCPI est alors plus sûr. Et plus encore puisqu’il est réglementé par l’autorité des marchés financiers ou AMF. La société est ainsi tenue de vous informer des risques que vous courez ainsi que des rendements que vous êtes censé gagner.

Néanmoins, gardez en tête que si vous envisagez de devenir rentier dans les SCPI, vous devez être très patient. Il s’agit d’un investissement sur le long terme. En effet, pour avoir du rendement, il ne faut pas que vous vendiez vos parts avant au moins 8 ans. Il faut d’ailleurs le garder le plus longtemps possible pour faire le maximum de bénéfice.

Les actions à dividendes

Les actions à dividendes sont également un moyen de placement sûr pour devenir rentier. Le dividende constitue la part de bénéfice qu’une société partage à ses actionnaires. Le montant de cette part est déterminé lors de l’assemblée générale des actionnaires.

Ainsi, les actionnaires peuvent décider de réinvestir la totalité de ses bénéfices. Leur but c’est d’optimiser la valeur de l’entreprise et d’augmenter sa plus-value. Mais dans la plupart des cas, les associés décident de faire fonctionner la société de manière mixte. Dans ce cas, les bénéfices seront divisés en 3 :

  •  La première part est versée à la trésorerie
  •  La deuxième est réinvestie
  •  Et la dernière constitue le dividende.

Généralement, les entreprises versent des dividendes sur une longue période. C’est-à-dire sur 25 ans ou 10 ans pour les entreprises européennes. Il s’agit des « aristocrates des dividendes ». C’est dans ce cas que vous pouvez placer votre capital en tant que rentier.

Votre capital doit cependant être important. Le mieux c’est de cumuler votre argent tout en continuant à faire des économies. Vous pourriez ensuite viser des actions à fort dividende.

Néanmoins, faire un placement dans une société qui effectue une revalorisation des actions et qui cumule des dividendes peut être très intéressante pour un rentier. De cette manière, vous pouvez tirer profit des crises pour acquérir des titres à dividendes à bas prix et espérer un plus grand bénéfice.

Cryptomonnaie

Pour devenir rentier et toucher le maximum de bénéfice, le crypto monnaie est sans doute la meilleure option. Il faut cependant viser les plus sécurisés et les plus rentables.

En matière de crypto-monnaie, le bitcoin reste le meilleur. Cette monnaie constitue la monnaie virtuelle qui a stocké le plus de fonds. À un moment donné, ce virtuel cash a été comparable à l’or du fait que son cours a connu une hausse phénoménale.

Sachez cependant que pour constituer un portefeuille en crypto monnaie et devenir rentier en la matière il faut suivre quelques étapes. Ainsi, commencez par ouvrir un compte sur un site, une plateforme ou encore un broker de courtage en ligne. 

L’étape suivante est le dépôt de fonds. Tout ce que vous avez à faire dans ce cas c’est de cliquer sur « déposer des fonds » et de suivre les instructions. Vous pouvez faire vos placements à travers les moyens de paiement en ligne comme CB, PayPal, UnionPay. Cela peut également être fait par virement bancaire. Lorsque vous faites votre dépôt, vous devez fournir tous les renseignements vous concernant.

Une fois que votre dépôt est effectué, il ne vous reste plus qu’à acheter des cryptomonnaies. 

Droits et libertés : Tout Savoir sur le Monde de l'Entreprise.